Qu'est-ce que le coaching ?


Selon la Société Française de Coaching, le coaching professionnel est l'accompagnement de personnes ou d'équipes pour le développement de leurs potentiels et de leurs savoir-faire dans le cadre d'objectifs professionnels.

En d'autres termes, c'est un accompagnement d'une personne, d'une équipe ou d'une organisation qui exprime des difficultés dans un contexte précis par un coach qui, par un questionnement, va aider à dissoudre le problème clairement identifié.

Contrairement à la psychothérapie qui est rétroactive et curative, le coaching se propose de travailler pour l'avenir.

Pour cela, le coach encourage une exploration du problème du client pour lui permettre une mise à distance, une observation de sa situation d'un autre point de vue. Il met en lumière les valeurs du coaché, l'aide à prendre conscience de ce qui est important pour lui. Ensemble, ils identifient les objectifs, c'est-à-dire le résultat désiré de cet accompagnement. Puis, c'est la recherche d'options, de solutions, des ressources nécessaires pour leur mise en oeuvre, la mise à jour des obstacles possibles et des moyens de les contourner ou de les surmonter. A la fin d'une séance, le coaché repart avec un plan d'actions.

Le coaching permet donc d'analyser le présent pour préparer un futur en adéquation avec les espoirs et aspirations du client pour sa vie professionnelle.

En fonction des enjeux et des objectifs, un coaching professionnel en entreprise ou dans une organisation peut être réalisé :

  • Soit au niveau individuel, et dans ce cas, le travail se fait en face-à-face, sous forme de séances entre le coaché et son coach ;

  • Soit en collectif, et dans ce cas, c’est toute une équipe qui peut faire l’objet d’un coaching, avec des processus de travail spécifiques.

En termes de modalités, il existe 2 cas :

  • Un coaching individuel proposé au salarié par l’entreprise et payé par elle, (il inclue généralement un contrat dit « tripartite ») ;

  • Un coaching individuel de particulier, sur des problématiques professionnelles, déclenché à l’initiative de la personne et financé par elle, qui se déroule dans un cadre bilatéral en-dehors du cadre de l'entreprise.

 

Ma vision du coaching


En tant que coach professionnel, je propose un accompagnement créatif et humaniste dans une relation de parité indispensable pour mener mon client vers l’autonomie, dans un contexte précis.

L'autonomie, c'est la maîtrise de 3 compétences essentielles pour m'assurer que mon client pourra continuer son cheminement en fin d'accompagnement, à savoir : l'auto-apprentissage (apprendre et tirer des enseignements de ses expériences), l'auto-évaluation (savoir prendre du recul pour savoir si l'on a atteint ce que l'on souhaitait, ce que l'on a bien fait, moins bien fait) et l'auto-génération de solutions.

J'aide mon client à mobiliser SES propres ressources afin de trouver SES propres solutions. Je l'aide à prendre conscience de ses désirs profonds afin d'élaborer un projet cohérent.

 

Ma pratique est pragmatique, ce qui est vrai, c’est ce qui marche ! 

 

Afin de garantir à mes clients le meilleur accompagnement possible, je suis supervisée et continue à me former régulièrement. Je suis membre de l’Association Européenne de Coaching de France, EMCC, dont je respecte la charte de déontologie.

 

Je suis la garante du cadre des séances de coaching : en cela j’assure un accompagnement dans un cadre confidentiel, éthique et sécurisant sur un nombre de séances limité dans le temps défini lors de l'entretien préalable.

 

Je m’engage à mettre en place tous les processus techniques et relationnels (écoute, questionnement, reformulation, outils de coaching...) qui sont en ma maîtrise pour guider mon client vers l'atteinte de son objectif. 

 

Le coaching pour qui ?


Le coaching peut être un mode d'accompagnement pertinent pour toutes personne motivée à changer une situation problématique dans son activité professionnelle, ses études et/ou ses relations interpersonnelles. 

J'accompagne :

- des professionnels sur des problématiques de changement, de prise de poste, de régulation des émotions, de communication, de crise ou de réorientation professionnelle ;

- des adolescents et adultes atypiques, HPI (Haut Potentiel Intellectuel), en recherche de réponses à leur mode de fonctionnement spécifique ;


- des adolescents à partir de 14 ans pour les aider à trouver et adopter des méthodes d'apprentissage efficaces, et partir à la découverte d'eux-même afin de gagner en motivation, engagement et autonomie.

 

Sur quoi repose ma pratique ?


Ma pratique repose sur les Pratiques Narratives, les théories du changement, de la systémique dynamique, c’est-à-dire sur le concept de systèmes et d’analogies entre les systèmes, et sur l’Orientation Solutions®, une méthode pour déconstruire l’impossibilité et construire le possible.

Les hypothèses fondatrices suivantes me guident dans ma pratique :

  • Le client est compétent ;

  • Je fais confiance à mon client ;

  • Le changement est plus facile loin du point d’équilibre ;

  • Le client veut changer ;

  • On avance par petits pas ;

  • Quand on change, on a changé ;

  • Les freins du client signalent un point d’appui pour changer.

 

Je crois dans l’effet Pygmalion (ou effet Rosenthal & Jacobson), à savoir une prophétie auto réalisatrice qui provoque une amélioration des performances d'un sujet, en fonction du degré de croyance en sa réussite venant d'une autorité. Le simple fait de croire en la réussite de quelqu'un améliore ainsi ses probabilités de succès. C’est toute la force de croire dans les compétences de mes clients.

Je fais d’ailleurs mien l’axiome de Guy Ausloos dans La compétence des familles : « Un système vivant ne peut se poser que des problèmes qu’il est capable de résoudre ». Comme le précise Guy Ausloos, ceci n’implique pas que les systèmes résolvent tous leurs problèmes, mais qu’ils sont compétents pour résoudre les problèmes que leur fonctionnement lui-même a suscités.

 

Concrètement, comment ça fonctionne ?


Le premier contact

Par téléphone ou mail, c’est l’occasion pour la personne de commencer à décrire sa situation et une plainte. Je lui propose de se rencontrer pour faire connaissance et savoir si nous aurons envie de travailler ensemble. Je lui explique ce que sera la structure de cet entretien préalable qui est sans engagement et gratuit.

 

L’entretien préalable

Il dure généralement entre une heure trente et deux heures et se termine par la remise d’un accord de coaching et du code de déontologie de l’EMCC France dont je suis membre.

C’est aussi le début de la relation avec le futur coaché si nous décidons de travailler ensemble. Dans l'idéal, coach et coaché doivent pouvoir se choisir mutuellement et cet entretien est l'occasion de vérifier si l'alliance future pourra se faire car la qualité de la relation est déterminante pour la qualité du travail à venir.

C’est aussi le moment d'expliciter le « cadrage » du coaching, où je pose un cadre de confort et de sécurité bien délimité et accepté par mon client. Notamment, j'explique la confidentialité des échanges lors des séances, condition indispensable pour que la confiance soit totale et que le coaché puisse trouver un espace de sécurité où "déposer" ce qu'il souhaite sans crainte.

A la fin de cet entretien, si je valide que le problème de la personne relève bien d'un accompagnement en mode coaching et qu'il est dans mes compétences, nous définissons ensemble une direction de travail, des objectifs avec des indicateurs de réussite, le nombre de séances nécessaire, leur durée et leur fréquence. 

 

Les séances de coaching

Une à deux séances sont généralement nécessaires pour établir la relation de confiance avec mon client, explorer le problème et définir des axes ou pistes de travail.

Les séances suivantes permettent un travail de ciblage sur les pistes élaborées. 

La ou les deux dernière(s) séance(s) permettent de guider le client vers l’autonomie.

La clôture

Il s’agit de faire le bilan de l’accompagnement et de vérifier l’atteinte des objectifs, notamment à travers les indicateurs de réussite. 

C'est également l'occasion de m'assurer que mon client est autonome dans sa façon de gérer les sujets liés au thème qui l'a amené à se faire accompagner.

 

Mon hygiène de coach


Afin de garantir à mes clients le meilleur accompagnement possible, je suis régulièrement supervisée par un coach superviseur certifié.

Je suis également supervisée par un psychanalyste lorsque j'identifie que la situation d'un client me touche de façon singulière. C'est le signe pour moi que j'ai un travail à effectuer pour assurer la meilleure posture professionnelle possible.

 

Je fais partie d'un groupe de partage de pratiques professionnelles très dynamique, puisque nous nous réunissons toutes les 2 semaines. C'est pour nous l'occasion de nous entraîner, de nous former mutuellement sur des outils de coaching, de partager le contenu de conférences, de lectures et de travailler sur des cas qui nous posent difficulté.

J'ai également la chance de participer tous les mois à un groupe de pairs autour des Pratiques Narratives où entre praticiens, nous apprenons à affûter nos questions narratives, expérimentons toujours plus avant cette approche singulière et pertinente.

J'aime apprendre, c'est essentiel pour mon écologie personnelle. Aussi je continue à me former régulièrement, à participer à des Master Class et à passer des certifications professionnelles.

Pour assurer une pleine attention à mes clients et une pleine disponibilité d'esprit lors de mes séances, je pratique le yoga, la sophro-relaxation individuelle et pratique la course à pied en forêt, lieu de ressourcement indispensable à mon équilibre personnel. 

Enfin, je suis membre de l’Association Européenne de Coaching, EMCC, dont je respecte la charte de déontologie ci-jointe.

 

Des questions,
des interrogations ?


Contactez-moi : laurence@kairosconseil.fr 

 

© 2018 by Kaïros Coaching & Conseil